Un chantier d’une ampleur considérable surnommé « le chantier du siècle » voit le jour en Île-de-France. Le réseau de métro parisien verra sa distance doublée avec plus de 400 km de lignes en rocade !

 

Le « Grand Paris » qui est le nouveau nom donné à l’agglomération parisienne est en train de se transformer. Un chantier gigantesque va être réalisé entre 2022 et 2030. Le 4 juin 2017 à Clamart (92) a été lancé la construction de quatre nouvelles lignes pour un coût estimé à 25 milliards d’euros. Le nouveau réseau sera un métro automatique et comptera 200 km de lignes supplémentaires qui se rajoutent aux 200 km de lignes actuelles. De plus, 68 nouvelles gares dans la capitale seront construites.

 

Les deux tiers de ces lignes seront en interconnexion avec les lignes déjà existantes. Quatre nouvelles lignes vont donc voir le jour et seront à 85% souterraines avec des rames en circulation toutes les 2 à 3 minutes en moyenne et toutes les 90 secondes aux heures de pointe. En plus de cette considérable augmentation de lignes, la grande particularité sera de ne plus passer systématiquement par Paris. En effet, Il s’agira de lignes qui relieront les banlieues entre elles.

 

 

 

Ce qui permettra de diviser le temps de trajet par deux pour les usagers qui voyaient leur trajet quotidien durer parfois plus de deux heures. La première ligne entre Boulogne-Billancourt et Noisy le Grand sera finie en 2024.

D’ici là, il faudra encore un peu de patience pour profiter pleinement de ce Grand Paris.